Camping Royan 17

Avec ses plages ensoleillées et son riche patrimoine, la Charente-Maritime est la destination rêvée pour vos vacances au camping. Seule ombre au tableau : les moustiques. Voici quelques gestes simples à adopter pour se protéger de ces petits insectes volants.

I – Limiter les naissances

Le moustique n’étant pas en voie de disparition, il n’est pas nécessaire de l’encourager à se reproduire. Évitez de laisser de l’eau stagner dans un récipient (gobelet, gamelle pour chien, bac à vaisselle …), au risque de voir des hordes de femelles moustiques y pondre des milliers d’œufs.

Si vous voyagez avec votre chien, offrez-lui un distributeur d’eau à pipette. Il pourra ainsi se désaltérer sans que son eau ne stagne ni ne croupisse.

II – Sécuriser votre hébergement et votre véhicule

Le moustique est capable de détecter votre respiration et votre chaleur corporelle. Or, lorsque vous êtes dans un endroit confiné, votre souffle et votre température augmentent. Il est donc préférable, de jour comme de nuit, de fermer les ouvertures de votre voiture et de votre tente.

Si vous voyagez en camping-car, la porte-moustiquaire, le rideau de porte en PVC ou la moustiquaire en bandes sont des accessoires incontournables, qui vous permettent d’aérer votre véhicule sans risquer l’invasion de moustiques.

Quel que soit votre mode d’hébergement, ne partez pas faire du camping sans une petite tapette ou répulsif.

III – Se protéger naturellement

Portez, autant que possible, des vêtements amples et couvrants, serrés aux extrémités. Si vous faites du camping avec un bébé, installez une moustiquaire sur sa poussette.

C’est bien connu, les moustiques ont horreur de la citronnelle. Pour faire fuir ces insectes, il existe de nombreux produits naturels parfumés à la citronnelle, tels que des bougies, des sprays ou des huiles essentielles à diffuser.

IV – Bien s’équiper

Nous ne sommes pas tous égaux face aux moustiques. Certaines personnes attirent invariablement des hordes d’insectes, tandis que d’autres ne sont piquées que deux ou trois fois par an. La raison en est, bien souvent, une température corporelle plus ou moins élevée.

Si les solutions anti-moustiques naturelles ne vous sont d’aucun secours, vous pouvez trouver dans le commerce des produits plus puissants, sous forme d’aérosols ou de diffuseurs électriques. Leur inconvénient ? Ils sont nocifs pour l’environnement.

Pour conclure, sachez que la baignade est l’activité la plus efficace pour se protéger naturellement des moustiques. En effet, l’eau fait redescendre votre température corporelle, et vous débarrasse des odeurs de sueur qu’affectionnent tant les moustiques. À vos maillots !

Découvrir notre camping 100% nature